TRANSIT TIME

-Hello my friend !-

L’éloignement des ports, le renforcement des mesures de sûreté, la réduction et l’internationalisation des équipages, le raccourcissement de la durée des escales, ont transformé les conditions de travail des marins et accentué leur isolement.
Dans les ports, des associations composées de bénévoles et salariés tentent de briser cet isolement lors des escales. Effectuer des visites à bord pour faire connaître leurs services, partager un repas ou juste une parole. Et accueillir à terre, dispenser des conseils, offrir la connexion qui est quasiment inexistante, ou très lente, sur les cargos.

Au Havre, les bénévoles et salariés de l'AHAM - association havraise d'accueil des marins - font des allers et retours quotidiens à l'aide de deux minibus pour aller chercher les marins sur leurs navires et les conduire au foyer du Seamen's club.

Situé dans le centre-ville, au sous-sol de l’hôtel des Gens de mer, le Seamen's accueille chaque jour des marins du monde entier pour leur offrir une parenthèse. Le club accueille, guide, aide...offre du calme surtout, après des semaines en mer dans le bruit constant et la chaleur des cargos.

Recroquevillés sur leurs téléphones, dans leur bulle, le temps de l'escale est le temps de la reconnexion. Redevenir un mari, un père, un fils, accrocher sa photo au mur du club, avant de remonter dans la « boite en fer»,

Back to life, back to reality

Kyaw est marin depuis 10 ans. Originaire du Myanmar, il navigue à bord du porte-conteneurs Maersk Essen depuis 6 mois.

"Sometimes it's easy, sometimes it's difficult"